FAQ MATLABConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 11, nombre de questions : 168, dernière mise à jour : 8 février 2020 

 
OuvrirSommaireGraphiques

Pour mettre une étiquette sous forme de numéro à des points tracés avec, par exemple, la fonction plotDocumentation de la fonction plot, il faut utiliser holdDocumentation de la fonction hold et textDocumentation de la fonction text comme ceci :

 
Sélectionnez
x = rand(3,1);
y = rand(3,1);

figure
plot(x,y,'r+');
hold on
str = num2str((1:numel(x)).', '%1d'); % ATTENTION le premier argument de NUM2STR doit être un vecteur colonne
text(x+0.01, y+0.01, str) % Le décalage de 0.01 est arbitraire ici.

Si les coordonnées x et y forme une grille et sont générées par la fonction meshgridDocumentation de la fonction meshgrid, il faut employer l'opérateur colon (:) dans la fonction text comme ceci :

 
Sélectionnez
[x,y] = meshgrid(1:3,1:4);

figure
plot(x,y,'r+');
hold on
str = num2str((1:numel(x)).', '%1d'); % ATTENTION le premier argument de NUM2STR doit être un vecteur colonne
text(x(:)+0.01, y(:)+0.01, str) % Le décalage de 0.01 est arbitraire ici

Si on n'utilise pas l'opérateur colon (:), MATLAB renverra ce message d'erreur :

 
Sélectionnez
??? Error using ==> text
Value must be a column or row vector

Si on souhaite utiliser des étiquettes contenant des chaînes de caractères de longueurs différentes, il faut alors utiliser un tableau de cellules comme ceci :

 
Sélectionnez
[x,y] = meshgrid(1:2);
nom = {'zeDFQ' 'DSYTJqt' 'qre' 'ytreERF'};

figure
plot(x,y,'r+');

text(x(:)+0.01, y(:)+0.01, nom)
Mis à jour le 15 juillet 2009  par Jérôme Briot

Lien : Qu'est ce qu'un tableau de cellules ?

Dans tous les cas, il faut utiliser la fonction findobjDocumentation de la fonction findobj pour récupérer l'identifiant de l'objet dont on veut récupérer les données.

Pour les objets de type LineDocumentation objet Line (nuage de points ou lignes), Surface ou MeshSurface and Mesh Plots, on récupère les propriétés 'XData', 'YData' et 'ZData' :

 
Sélectionnez
x = rand(3,1)
y = rand(3,1)

figure
plot(x,y,'r+');

h = findobj('type', 'line', 'marker', '+', 'color', [1 0 0]);
xx = get(h, 'XData')
yy = get(h, 'YData')
zz = get(h, 'ZData')
 
Sélectionnez
[X,Y,Z] = peaks(20)
surf(X,Y,Z);

h = findobj('type', 'surf');
xx = get(h, 'XData')
yy = get(h, 'YData')
zz = get(h, 'ZData')

Pour les objets de type ImageDocumentation objet Image, on récupère la propriété 'CData' :

 
Sélectionnez
load clown
figure('colormap', map)

imagesc(X);

h = findobj('type','image');
XX = get(h,'CData')

Pour les objets de type PatchDocumentation objet Patch, on récupère, soit les propriétés 'XData', 'YData' et 'ZData', soit les propriétés 'Vertices' et 'Faces' :

 
Sélectionnez
t = (1/16:1/8:1).'*2*pi;
x = sin(t);
y = cos(t);

figure

patch(x,y,'r');
axis equal

h = findobj('type', 'patch');

xx = get(h, 'XData');
yy = get(h, 'YData');

% ou

V = get(h, 'Vertices');
F = get(h, 'Faces');
Créé le 27 mai 2007  par Jérôme Briot

Les fonctions plotDocumentation de la fonction plot ou lineDocumentation de la fonction line ne permettent pas de faire varier la couleur d'un objet LineDocumentation objet Line entre deux points.

L'astuce consiste à utiliser un objet patchDocumentation de la fonction patch d'épaisseur nulle en faisant varier la couleur à ces sommets.

Supposons que les coordonnées des points définissant la ligne soit stockées dans trois variables X,Y et Z sous forme de vecteurs et qu'un quatrième vecteur C de même dimension donne les valeurs des couleurs à chaque sommet, le code devra être exactement comme ceci :

 
Sélectionnez
patch('XData', [nan;X(:);nan],...
      'YData', [nan;Y(:);nan],...
      'ZData', [nan;Z(:);nan],...
      'CData', [nan;C(:);nan],...
      'FaceColor', 'interp', ...
      'EdgeColor', 'interp')

Dans le cas d'un tracé en 2D, il suffit de supprimer la ligne avec la propriété 'ZData'.

Par exemple, pour faire varier la couleur d'une spirale 3D en fonction de sa hauteur Z :

 
Sélectionnez
th = linspace(0,20*pi,400);

X = 100*cos(th);
Y = 100*sin(th);
Z = 1:numel(X);
C = Z;

figure

patch('XData', [nan;X(:);nan],...
      'YData', [nan;Y(:);nan],...
      'ZData', [nan;Z(:);nan],...
      'CData', [nan;C(:);nan],...
      'FaceColor', 'interp', ...
      'EdgeColor', 'interp')

axis equal
view(3)

Rappel : les quatre variables X, Y, Z et C doivent avoir le même nombre d'éléments.

Mis à jour le 15 juillet 2009  par Jérôme Briot
 
Sélectionnez
% Génération des données
th = 0:0.02:10*pi;
y = sin(th);

% Création de l'objet Figure contenant les tracés
fig = figure;

% Premier objet Axes où est tracée la courbe directe
subplot(2,1,1)
% Tracé de la courbe
plot(th,y,'r-')
% Ajustement des limites de l'objet Axes
xlim([min(th) max(th)])
ylim([min(y) max(y)])

% Second objet Axes où est tracée la courbe animée
subplot(2,1,2)

% Modification de la propriété DoubleBuffer de l'objet Figure pour
% éviter le clignotement de la fenêtre
% Décommenter la ligne suivante seulement pour les anciennes versions de MATLAB
% set(fig, 'doublebuffer', 'on')

% Tracé du premier point de la courbe
% et récupération de l'identifiant (handle) p de l'objet Line créé.
p = plot(th(1),y(1),'r-');
% Ajustement des limites de l'objet Axes
xlim([min(th) max(th)])
ylim([min(y) max(y)])

% On boucle sur le nombre de points à tracer. 
% On démarre à 2 puisque le premier est déjà tracé
for n = 2:numel(th)

    % Ajout des points de la courbe au fur et à mesure
    % en utilisant la combinaison SET + identifiant (handle)
    set(p, 'XData', th(1:n), 'YData', y(1:n));
    % Forçage de l'affichage du tracé
    drawnow

end

On pourra aussi utiliser le couple '(X/Y/Z)DataSource' - refreshdataDocumentation de la fonction refreshdata :

 
Sélectionnez
t = 0:pi/100:2*pi;
y = exp(sin(t));
h = plot(t,y, 'YDataSource', 'y');
for k = 1:0.01:10
   y = exp(sin(t.*k));
   refreshdata(h, 'caller') 
   drawnow
end

Ou les fonctions cometDocumentation de la fonction comet et comet3Documentation de la fonction comet3 qui se chargeront de tracer au fur et à mesure une courbe à partir de ses points prédéterminés.

Mis à jour le 13 août 2014  par Jérôme Briot, Jérôme Marsaguet

Lien : Pourquoi la fenêtre clignote-t-elle lors de l'animation de tracé ?

Cette solution ne concerne que les versions de MATLAB fonctionnant sur d'anciennes machines. La propriété DoubleBuffer n'a plus aucun effet sur les versions récentes de MATLAB (voir la release notes de la version R2013a, section « Graphics > Functionality being removed or changed »).

Le code suivant trace une sinusoïde au fur et à mesure mais la fenêtre clignote.

 
Sélectionnez
th = 0:0.02:10*pi;
y = sin(th);
figure

p = plot(th(1),y(1),'r-');

xlim([min(th) max(th)])
ylim([min(y) max(y)])

for n=2:numel(th)

    set(p, 'XData', th(1:n), 'YData', y(1:n));
    drawnow

end

Pour éviter le phénomène de clignotement, il faut mettre la propriété 'DoubleBuffer' de l'objet FigureDocumentation objet Figure à 'On'.

Le code précédent devient :

 
Sélectionnez
th = 0:0.02:10*pi;
y = sin(th);
figure('DoubleBuffer', 'on')

<etc.>
Mis à jour le 13 août 2014  par Jérôme Briot

Une solution efficace pour être sûr d'obtenir une couleur différente pour chaque courbe tracée et ce, quel que soit le nombre de courbes, consiste à générer une plage de couleurs à l'aide de la fonction hsv.

Par exemple :

 
Sélectionnez
figure

nCourbes = 10;
couleurs = hsv(nCourbes);

for n=1:nCourbes
    h(n) = line(rand(3,1), rand(3,1), 'color', couleurs(n,:));
end

legend(h, num2str((1:nCourbes).'));

Une autre solution consiste à utiliser la commande

 
Sélectionnez
hold all

avant d'utiliser la fonction plotDocumentation de la fonction plot. Dans ce cas, MATLAB applique par défaut successivement 7 couleurs différentes dans l'ordre suivant :

  • bleu
  • vert
  • rouge
  • turquoise
  • violet
  • kaki
  • noir

Pour le 8e tracé, MATLAB recommence la boucle au bleu.

Par exemple :

 
Sélectionnez
figure

% Définition de la propriété HOLD à ALL
hold all;

nCourbes = 10;

% Boucle pour tracer 10 courbes de couleurs différentes
for n = 1:nCourbes
	
    % Tracé d'une ligne simple avec PLOT
    h(n) = plot([0,10], [n,n]); % Pas besoin de spécifier la couleur

end

legend(h,num2str((1:nCourbes).'));

Il est également possible de spécifier sa propre liste de couleurs en modifiant la propriété 'ColorOrder' de l'objet AxesDocumentation objet Axes contenant le tracé.

Par exemple :

 
Sélectionnez
figure

% Définition de la propriété HOLD à ALL
hold all;

nCourbes = 10;
couleurs = hsv(nCourbes);

set(gca,'ColorOrder',couleurs)

% Boucle pour tracer 10 courbes de couleurs différentes
for n = 1:nCourbes
	
    % Tracé d'une ligne simple avec PLOT
    h(n) = plot([0,10], [n,n]); % Pas besoin de spécifier la couleur

end

legend(h,num2str((1:nCourbes).'));
Mis à jour le 6 février 2011  par Jérôme Briot, duf42

Il est possible depuis la version MATLAB R2014b d'utiliser les propriétés '(X/Y/Z)TickLabelRotation' de l'objet AxesDocumentation objet Axes :

 
Sélectionnez
set(gca, 'XTickLabelRotation', angle_en_degres)

Dans les versions précédentes, les objets de type AxesDocumentation objet Axes ne possèdent pas de propriété permettant d'incliner les labels des repères de l'axe des abscisses d'un graphique.

Il existe néanmoins plusieurs contributions disponibles sur le File Exchange qui répondent à ce besoin :

Mis à jour le 12 avril 2017  par Jérôme Briot

Il existe trois contributions sur le File Exchange :

Créé le 5 mars 2008  par Jérôme Briot

La mise en forme des labels des axes sous la forme de dates et heures dans un tracé se fait à l'aide de la fonction datetickDocumentation de la fonction datetick. Pour cela, les entrées de l'axe concerné doivent être mises sous forme numérique (comme celle retournée par datenumDocumentation de la fonction datenum).

 
Sélectionnez
Dates = cellstr( num2str((1:31).', '%02d/05/2011') ); % Génération des 31 jours de mai 2011
Dates_num = datenum(Dates, 'dd/mm/yyyy'); % Conversion avec datenum
Values = rand(1,31);	% Génération de données à mettre en ordonnées
plot(Dates_num, Values) % Affichage
datetick('x', 'dd/mm')	% Mise de l'axe des x sous la forme jours/mois

Les différents formats de date disponibles sont détaillés dans la documentation de la fonction datetick.

Afin de sélectionner les marques de repérage des valeurs sur l'axe, on pourra utiliser la propriété 'xtick', 'ytick' ou 'ztick' de l'axe, on rajoutera alors 'keepticks' comme entrée à la fonction datetick :

 
Sélectionnez
plot(Dates_num,Values)
set(gca, 'xtick', Dates_num(1):3:Dates_num(end)) % Ici un repère tous les 3 jours
datetick('x', 'dd/mm', 'keepticks') % format jour/mois appliqué à l'axe des abscisses x

La contribution ci-dessous permet l'évolution des labels avec le zoom/pan  :

Mis à jour le 26 juin 2013  par Jérôme Marsaguet

Lien : tlabel de Carlos Adrian Vargas AguileraContribution sur le File Exchange

Pour enregistrer le contenu d'un graphique sous forme d'image, il existe principalement trois fonctions :

Créé le 21 mars 2012  par Jérôme Marsaguet

Ce comportement est lié à la propriété 'NextPlot' de l'objet AxesDocumentation objet Axes dans lequel s'effectuent les tracés.

Pour éviter cela, on rajoutera l'une des lignes suivantes avant d'utiliser les fonctions de traçage :

 
Sélectionnez
set(handleAxes, 'NextPlot', 'replacechildren')
% ou 
hold(handleAxes, 'on') 
% ou 
set(handleAxes, 'Nextplot', 'add')
Créé le 21 mars 2012  par Jérôme Marsaguet

Afin de pouvoir relier les points générés à chaque itération d'une boucle, il faut que ceux-ci soient tracés au sein d'un même objet LineDocumentation objet Line. Or, à chaque appel de la fonction plotDocumentation de la fonction plot, un nouvel objet LineDocumentation objet Line est généré, ce qui empêche de les relier. La multiplication des appels à plot peut engendrer un ralentissement du code si le nombre d'objets devient élevé.

La solution est donc d'utiliser un seul objet Line que l'on mettra à jour à chaque itération à l'aide de la fonction setDocumentation de la fonction set.
Dans l'exemple qui suit, les données à tracer sont contenues dans les tableaux x et y.

 
Sélectionnez
figure('doublebuffer', 'on'); % On évite le clignotement de la fenêtre
handleLine = plot(NaN,NaN); % Tracé "invisible" permettant de générer notre objet Line 

N = 100;
% Ajustement des limites des axes pour ne pas obtenir de redimensionnement à chaque itération
xlim([1 N])
ylim([0 1])

x = zeros(1,N);
y = zeros(1,N);
for k = 1:N
    x(k) = k;
    y(k) = rand;
    set(handleLine,...        % mise à jour :
        'XData', x(1:k),...   %    des données en abscisses
        'YData', y(1:k))      %    des données en ordonnées
    drawnow % Rafraîchissement du graphique
end

Si l'on ne souhaite pas animer le tracé, il suffit de remplir des tableaux (x et y dans le code précédent) et d'appeler la fonction plot une seule fois après la boucle :

 
Sélectionnez
N = 100;
x = zeros(1,N);
y = zeros(1,N);

for k = 1:N
    x(k) = k;
    y(k) = rand;
end
plot(x,y)
Mis à jour le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet

Parce que le rafraîchissement de l'affichage ne se fait qu'une fois que l'exécution du code est terminée.

MATLAB gère l'exécution du code et l'affichage dans des threads, séparément. L'exécution du code ayant toujours la priorité, les différents évènements qui surviennent durant son exécution (appui sur un bouton, sélection de menu, modification des tracés, etc.) sont mis dans ce que l'on nomme la « queue des évènements ». C'est-à-dire qu'ils s'empilent les uns après les autres, attendant que les précédents soient terminés.

Il existe cependant certaines situations où l'exécution du code est interrompue :

Ce qui a pour effet d'exécuter les évènements qui sont sur la file d'attente (incluant le rafraîchissement des graphiques).

On peut aussi forcer l'exécution de cette queue des évènements en appelant la fonction drawnowDocumentation de la fonction drawnow, fonction qu'il suffira d'insérer au sein de la boucle dans notre cas :

 
Sélectionnez
t = 0:pi/100:2*pi;
y = exp(sin(t));
h = plot(t,y, 'YDataSource', 'y');
for k = 1:0.01:10
   y = exp(sin(t.*k));
   refreshdata(h,'caller') 
   drawnow
end

Interrompant l'exécution du code pour effectuer la mise à jour des graphiques à chaque itération afin de pouvoir en observer l'évolution, cette fonction est à éviter si l'on cherche les performances, on préférera effectuer l'affichage complet à la fin de la boucle dans ce cas.

Créé le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet

Lien : Draw me now…

Lorsque l'on rentre les noms des courbes, chaque appel à la fonction legendDocumentation de la fonction legend écrase l'éventuelle légende déjà présente. Vous ne pourrez donc pas juste ajouter une nouvelle entrée.

Une première solution consiste à conserver les données nécessaires dans un tableau de cellules au fur et à mesure des itérations et à faire appel à la fonction legend une fois la boucle terminée (ou au sein de la boucle si vous souhaitez en observer l'évolution) :

 
Sélectionnez
figure
hold all
for k = 1:5
    x = 1:8;
    y = rand(1,8);
    p(k) = plot(x,y);
    leg{k} = sprintf('Courbe #%d', k);
end
legend(p,leg)

ou si vous connaissez à l'avance les noms, effectuer un seul appel après la boucle avec toutes les données :

 
Sélectionnez
figure
hold all
for k = 1:5
    x = 1:8;
    y = rand(1,8);
    p(k) = plot(x,y);
end

leg = {'A', 'B', 'C', 'D', 'E'};
legend(p,leg)

et enfin, vous pourrez utiliser la propriété 'DisplayName' de l'objet LineDocumentation objet Line :

 
Sélectionnez
x = linspace(0,2*pi,100);
N = 8;
hLine = zeros(N,1);
hold all
for k = 1:N
    y = sin(x-k*pi/4);
    hLine(k) = plot(x,y, 'DisplayName', sprintf('sin(x - %d*\\pi/4)', k) );
end
legend(hLine)

Une dernière solution utilisant le paramètre non totalement documenté '-DynamicLegend' est décrite dans les billets suivants :

Mis à jour le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet

Un objet Figure ne possède qu'une seule palette de couleur (colormap). C'est un tableau Mx3 avec une couleur RGB par ligne. Il est stocké dans la propriété ColormapDocumentation de la propriété Colormap de l'objet Figure de l'objet Figure.

Il existe cependant deux solutions pour contourner cette limitation afin d'utiliser plusieurs palettes de couleurs dans le même objet Figure.

La première consiste à utiliser des couleurs RGB indépendantes de la palette de couleurs. La deuxième consiste à assembler les différentes palettes dans une unique palette par concaténation.

  • La fonction ind2rgbDocumentation de la fonction ind2rgb permet de transformer des couleurs indexées en couleurs RGB. Par exemple, pour afficher deux images avec des couleurs indexées sur deux colormap différentes, vous pouvez faire comme ceci :

     
    Sélectionnez
    im = imread('cameraman.tif', 'tif');
    subplot(1,2,1), image(ind2rgb(im, hot(256)))
    subplot(1,2,2), image(ind2rgb(im, gray(256)))

    ou avec la fonction subimageDocumentation de la fonction subimage si vous possédez l'Image Processing Toolbox.

     
    Sélectionnez
    subplot(1,2,1), subimage(im, jet(256))
    subplot(1,2,2), subimage(im, gray(256))
  • Vous pouvez concaténer plusieurs colormap dans une seule et utiliser chaque portion pour un graphique différent.

     
    Sélectionnez
    X = [1:64 ; 65:128 ; 129:192 ; 193:256];
    subplot(2,2,[1 2]), image(X(1:2,:))
    subplot(2,2,3), image(X(3,:))
    subplot(2,2,4), image(X(4,:))
    colormap( [jet(64) ; gray(64) ; hot(64) ; hsv(64)] );
     
    Sélectionnez
    nbLevels = 64; % 64 niveaux de couleurs dans chaque colormap
    % Concaténation des deux colormap
    %  - colormap 1 (jet) a ses valeurs dans [ 1  64]
    %  - colormap 2 (hot) a ses valeurs dans [65 128]
    colormap( [jet(nbLevels) ; hot(nbLevels)] ) 
    % Tracé du sinc 
    [X,Y] = meshgrid(-8:.5:8);
    R = sqrt(X.^2 + Y.^2) + eps;
    Z1 = sin(R)./R;
    h(1) = surf(Z1, 'FaceColor', 'interp', 'EdgeColor', 'none');
    % Permettre la superposition des deux tracés
    hold on 
    % Tracé des "peaks"
    [X,Y,Z] = peaks(30);
    Z2 = Z/10-1.5;
    h(2) = surf(X*5+15, Y*5+15, Z2, 'FaceColor', 'interp', 'EdgeColor', 'none');
    % limites inférieures /supérieures des valeurs de chaque tracé
    clim1 = [min(Z1(:))  max(Z1(:))];
    clim2 = [min(Z2(:))  max(Z2(:))];
    % Normalisation selon le nombre de niveaux 
    CData1 = round( (nbLevels-1) * (Z1-clim1(1)) / (clim1(2)-clim1(1)) ) + 1;
    CData2 = round( (nbLevels-1) * (Z2-clim2(1)) / (clim2(2)-clim2(1)) ) + 1;
    % Réajustement de l'indexage des couleurs
    set(h(1), 'CData', CData1);
    set(h(2), 'CData', CData2 + nbLevels);

Vous pouvez utilisez cette contribution freezeColors/unfreezeColors de John Iversen qui vous permet de le faire aisément :

 
Sélectionnez
subplot(3,1,1), imagesc(peaks)
colormap hot

freezeColors

subplot(3,1,2), surf(peaks, 'EdgeColor', 'none')
colormap hsv

freezeColors

subplot(3,1,3), surf(peaks, 'EdgeColor', 'none')
colormap gray
Créé le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet

Lien : Gestion des couleurs par MATLAB
Lien : Using multiple colormaps in a single figure

En spécifiant son identifiant (handle) dans la fonction qui effectue le tracé.

Dans la majorité des fonctions servant à dessiner, vous pourrez trouver dans leur documentation les cas d'utilisation suivants :

 
Sélectionnez
fonction(axes_handle, …)
%  ou : 
fonction(…, 'PropertyName', PropertyValue, …)

Par défaut, les tracés sont effectués dans l'objet Axes courant, autrement dit celui qui a été manipulé par l'utilisateur ou créé en dernier. Ce handle particulier est représenté par gca. Si l'argument axes_handle n'est pas fourni, c'est alors gca qui est utilisé.

Si l'on souhaite désigner un objet Axes particulier, il faut alors fournir cet argument à la fonction.

Exemple :

 
Sélectionnez
axes_handle1 = subplot(3,1,1); % 1er objet Axes
axes_handle2 = subplot(3,1,2); % 2e objet Axes
subplot(3,1,3); % 3e objet Axes

% Tracé effectué par défaut dans le dernier créé (le troisième) car identifiant non spécifié
surf(peaks)

% Tracé effectué spécifiquement dans axes_handle1 (le premier)
plot(axes_handle1, rand(10,3))

% Tracé effectué spécifiquement dans axes_handle2 (le deuxième)
imagesc(rand(100), 'Parent', axes_handle2)
Créé le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet

Lien : Qu'est-ce qu'un handle ?

Après avoir effectué votre tracé, vous pouvez ajouter un titre, du texte, une légende, des annotations… sur votre graphique. Voici un aperçu des possibilités :

Titre et étiquettes des axes (aperçu 2D / aperçu 3D)

Légende (aperçu)

  • La légende donnant la correspondance couleur/forme de tracé - nom s'ajoute avec la fonction legend ;
  • Code de l'aperçu
    Cacher/Afficher le codeSélectionnez
  • Liens utiles : Specify Legend Descriptions During Line Creation.

Texte libre (aperçu)

  • L'affichage de texte, ou de formule n'importe où au sein de l'objet Figure se fera à l'aide de la fonction textDocumentation de la fonction text (ou gtextDocumentation de la fonction gtext permettant un placement manuel) ;
  • Code de l'aperçu
    Cacher/Afficher le codeSélectionnez
  • Lien utile : Add Text to Specific Points on Graph.

Annotations (aperçu)

  • Les annotations, créées à partir de la fonction annotationDocumentation de la fonction annotation, pourront servir à mettre en évidence des éléments précis à l'aide des diverses formes suivantes :

  • Les annotations ont pour parent l'objet Figure et non l'objet Axes. Pour faciliter leur placement dans le repère de l'objet Axes, on utilisera la fonction dsxy2figxy présente dans cette contribution du FEX ainsi que dans le dossier retourné par la commande :

     
    Sélectionnez
    [docroot '/techdoc/creating_plots/examples']
  • Code de l'aperçu
    Cacher/Afficher le codeSélectionnez

Échelle de couleurs (aperçu)

  • Lors de l'utilisation de palettes de couleurs (colormap), vous pouvez vouloir avoir les valeurs ou étiquettes correspondantes aux couleurs du tracé, la fonction colorbarDocumentation de la fonction colorbar est là pour ça.
  • Code de l'aperçu
    Cacher/Afficher le codeSélectionnez

Pour les éléments affichant du texte, la fonction texlabelDcomentation de la fonction texlabel pourra faciliter l'écriture de formules TeX.

Créé le 13 août 2014  par Jérôme Marsaguet
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2007-2017 Developpez LLC Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.